Madagascar est l’une des nombreuses îles de l’océan Indien qui attire actuellement de plus en plus de voyageurs. Elle est une destination de choix surtout pour les amoureux de la nature. Appelée également la Grande Île, elle possède effectivement une richesse exceptionnelle en ce qui concerne sa faune et sa flore dont la grande majorité est endémique. Ses nombreux sites touristiques naturels méritent sans aucun doute un détour lors d’un séjour à Madagascar, pour un voyage inoubliable dans ses contrées.

Goûter à la chair de crocodile à Antananarivo

La Grande Île possède six provinces dont sa capitale est « Antananarivo » en malgache et « Tananarive » en français, généralement abrévié par Tana. Lors d’un voyage à Madagascar, c’est en général à Tana que l’on débarque depuis l’aéroport international d’Ivato. Déjà non loin de l’aéroport, à peine 10 à 15 minutes de ce dernier se trouve Croc Farm que l’on peut visiter. D’ailleurs, même durant un court séjour dans l’île, de nombreux hôtels se trouvent aux alentours de l’aéroport.

Il s’agit d’une ferme de crocodile du Nil dans laquelle on peut observer de près ces fameux grands reptiles. Par ailleurs, elle est dotée d’un restaurant qui propose notamment au menu, des brochettes de crocodile. C’est une expérience inédite à essayer qui laissera sans aucun doute un souvenir gustatif inoubliable lors d’un séjour dans la capitale malgache. D’autre part, il est également possible de trouver certains animaux endémiques de Madagascar à Croc Farm. C’est le cas notamment des lémuriens, mais également du Fossa, des batraciens et bien d’autres encore.

madagascar-croc-farm-ivato

Observer des lémuriens en liberté

La plupart des touristes qui visitent la Grande Île passent le plus souvent par Tananarive avant de rejoindre ses autres destinations et sites touristiques. La capitale possède des parcs naturels dans lesquels il est possible de voir les espèces endémiques à l’île comme les lémuriens notamment. À une vingtaine de kilomètres de Tana, sur la route nationale 1 (RN1) se trouve l’un des célèbres parcs de la capitale. Il s’agit de Lemur’s Park qui attirent non seulement les touristes qui séjournent ou qui sont de passage à Tana, mais également les locaux.

L’une des plus grandes particularités de ce parc est le nombre élevé d’espèces de lémuriens des différentes régions de l’île que l’on peut y trouver. En effet, pas moins de neuf espèces peuvent y être observées. D’ailleurs, c’est peut-être le seul endroit de l’île où l’on peut en voir autant, et ce, en liberté. D’autre part, le parc joue un rôle important pour la préservation de l’environnement à Madagascar. Il s’agit également d’un parc botanique dans lequel on peut aussi voir des espèces endémiques d’arbres, que le Lemur’s Park plante pour reboiser son domaine.

madagascar-lemurs-park

Découvrir les fameux Tsingy de la Grande Île en 4X4

C’est dans le Parc national Tsingy de Bemaraha que l’on peut découvrir les célèbres Tsingy, des roches calcaires sculptées par l’érosion depuis des millions d’années, pour former des sortes de lames ou aiguilles monumentales et très impressionnantes. Le parc fait d’ailleurs partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est accessible par la route, mais seulement durant la saison sèche avec spécialement des véhicules tout terrain. Le meilleur moyen d’y accéder rapidement et sans trop d’effort est par avion, depuis son entrée nord.

Pour les plus aventureux, il est possible de rejoindre le parc en 4X4 depuis son entrée sud, en passant par la ville de Morondava qui se trouve à plus de 600 kilomètres de Tananarive vers l’ouest. Depuis cette dernière, il faut parcourir environ 150 kilomètres en remontant un peu vers le nord pour rejoindre la ville de Bekopaka. L’entrée sud du parc national Tsingy de Bemaraha se trouve non loin de cette dernière. Rien que le trajet en voiture sur les pistes cahoteuses vers le parc vous laissera sûrement un souvenir inoubliable. Notamment, pour les paysages qu’offre l’ouest de Madagascar. Une fois sur le site, la vue des Tsingy, surtout en hauteur offre un spectacle unique au monde.