Vous allez bientôt être parents ? Félicitations ! Pour vous aider à faire face aux dépenses liées à l’arrivée de bébé, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) peut vous verser une prime de naissance (sous certaines conditions). Décryptage !

Prime de naissance : un bonus qui fait du bien au budget familial

La naissance d’un enfant est toujours un bonheur pour les familles. Mais entre les couches, l’achat de matériel de puériculture, de layette, ou encore de petits pots, les frais peuvent vite s’accumuler. D’autant que, selon les chiffres publiés par l’Institut des Mamans, 34% des couples achètent une nouvelle voiture et 20% changent d’appartement lorsque la famille s’agrandit. Heureusement, la prime de naissance versée par les Caisses d’Allocations Familiales aide à s’équiper, sans mettre à mal ses économies.

A noter : selon la CAF, un nouveau-né coûte en moyenne 380€ par mois, hors frais de garde. Pour l’INSEE, ce coût représente entre 10 et 20% du revenu d’un ménage.

Prime de naissance : y avez-vous droit ?

Pour recevoir la prime de naissance, vous ne devez pas dépasser les plafonds de ressources établis. Afin de connaître précisément ces montants, rendez-vous sur le site de la CAF. Autre impératif, penser à déclarer la grossesse dans les 14 premières semaines auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) ou de votre CAF.

Si vous remplissez les conditions d’attribution, vous recevrez alors 923,08€[1] après la naissance de l’enfant. Une prime versée autant de fois que d’enfants à naître.

Quelle prime en cas d’adoption ?

Une prime est également attribuée aux parents adoptant un enfant. Là encore, vous ne devez pas dépasser un plafond de ressources, établi selon votre situation. Si vous remplissez les conditions d’attribution, vous recevrez alors une prime d’un montant de 1 846,15€[2]  à compter du mois d’arrivée de l’enfant au sein du foyer.

Une prime de naissance offerte par votre mutuelle

Aujourd’hui, de nombreuses mutuelles (comme la MAPA) proposent également une prime de naissance. C’est un bonus venant s’ajouter à la prime de la CAF. Selon les organismes, son montant s’échelonne entre une cinquantaine et plusieurs centaines d’euros. Un point à étudier de près, lors de votre souscription !

Disposez-vous d’une couverture santé suffisante ?

Pour une grossesse sans stress, assurez-vous que tous vos frais de santé seront bien couverts. A partir du 6ème mois, et jusqu’à 12 jours après l’accouchement, toutes vos dépenses santé sont remboursées à 100%. Mais attention. Cette prise en charge ne tient pas compte des dépassements d’honoraires, fréquents chez les gynécologues, obstétriciens et anesthésistes. Si vous ne bénéficiez pas des garanties suffisantes, vous pouvez notamment opter pour une mutuelle maternité, offrant de meilleurs remboursements des frais de santé liés à la grossesse.

[1] Montant établi au 11 janvier 2017

[2] Montant établi au 11 janvier 2017

Ces quelques conseils en poche, attendez bébé en toute sérénité !