La partie la plus importante d’une habitation est certainement la toiture. Avoir un toit c’est avoir une maison. La toiture donne le ton de l’architecture ainsi que le design d’une habitation. Dès le départ, le must serait de mettre en place un système d’isolation thermique à partir des règlementations en vigueur dans la ville ou la région. En même, avant de demander auprès des autorités, il vaut mieux connaitre ses besoins à l’avance.

Fixer ses besoins à l’avance

Il faut connaitre ses objectifs à l’avance et les présenter sur un plan afin de voir facilement s’ils conviennent aux législations de sa région. De plus, la construction d’une toiture est une des grandes étapes de la conception d’habitation. L’erreur serait de faire des travaux sans savoir au préalable les critères d’urbanisation et architecturaux acceptés. Dans les deux sens, l’astuce consiste également à demander aux artisans localisés dans sa ville les modalités à suivre pour avoir quelques idées sur la question. À titre d’exemple, des examens sont à effectuer avant de changer des toitures en tuiles en verre ou en PVC. Aussi, savoir à l’avance si le projet et viable constituera un bon gain de temps.
Un autre cas peut se présenter. En effet, l’administration de la région peut bien demander les détails du diagnostic dans leur décision. Ce document est généralement fourni par un service compétent en travaux de toiture ou en construction écologique. Il convient ainsi de bien expliquer ses besoins aux responsables de la construction afin d’avoir l’appui nécessaire pour sa réalisation.

S’informer auprès de la commune

Faire le constat des possibilités par soi-même est utile pour les prévisions et les plans, mais insuffisant. Il faut se rendre auprès du Service de l’Urbanisme de sa commune. D’ailleurs, la législation belge est assez intransigeante concernant le type de toiture et le style architectural. Les prescriptions urbanistiques sont régionalisées. Les particuliers comme les professionnels ne sont pas autorisés à construire une maison ou une toiture de toutes les manières. Ces restrictions se portent sur la pente des toitures, des couleurs et les types de matériaux utilisés : tuile, ardoise, PCV, bois, béton, tôle.

Demande les avis d’experts en projet de rénovation ou d’urbanisation

Il est indispensable d’avoir un avis d’expert ne serait-ce que pour savoir la faisabilité de son projet. Pour la mise en place d’une toiture en tuile par exemple, le particulier peut très bien solliciter l’avis d’un architecte qui devrait savoir ces modalités de construction locales. Une autre option consiste à faire appel à une entreprise de construction et rénovation toiture Namur. Cette dernière sera à même de répondre aux questions de législation et doit bien connaitre les arcanes de la construction en Belgique ; en plus d’établir un devis pour les travaux de toiture général.
En guise d’information, la plupart des communes, dont celle de la Wallonie autorisent uniquement les toitures plates au dessus d’annexes. La Flandre est l’exception. La toiture principale doit être constituée de deux pans inclinés.

**